Actuellement sur Alpaga Attitude ...

Résultat de recherche d'images pour "acer pseudoplatanus negenia"    Résultat de recherche d'images pour "acer pseudoplatanus negenia"

Frédéric HENRY nous donne une information important ....  Il nous dit "Ma voisine vient de perdre son cheval aujourd'hui d'une myopathie atypique.
Cette maladie n'est pas contagieuse, elle touche les équidés qui consomment des graines d'érable (acer pseudoplatanus) qui tombent aux pieds des arbres à cette saison. Aucune idée si nos alpagas y sont sensibles."

Si vous voulez vous renseigner sur cette maladie, ci-dessous le lien des Haras Nationaux:

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/maladies/maladies-non-infectieuses/myopathie-atypique.html

En sachant que les alpagas peuvent mourir de l'ingestion des glands du chêne, il sera logique d'imaginer qu'ils pouvaient être sensible à cette arbre aussi, donc, méfiance!

C'est article,  glané sur le 'net', nous montre les difficulties de nos amis éleveurs d'alpagas dans l'Altiplano, et le peu d'intérêt prêté par la presse internationale à leur situation.  

 

Pérou : Une vague de froid décime des milliers d’alpagas dans le sud des Andes, les paysans s’inquiètent

de Aline Timbert,  18 août 2016

Economie, Pérou

Lors de notre concours de printemps, en mai 2016 nous étions nombreux et nombreuses à discuter de nos besoins, nos attentes et nos insatisfactions à propos de notre filière d’alpagas et à se demander comment mieux répondre aux questions de tous ceux et celles  qui s'interrogent.Notre juge néo-zélandais, Nic Cooper s’est exprimé là-dessus de manière fort intéressante car il est déjà « passé par là » dans son pays, avec la création de plusieurs associations. Il a en plus la connaissance de plusieurs autres pays et des étapes qu’ils ont dû passer pour finalement trouver un fonctionnement stable et efficace. Ici, il partage avec nous ses réflexions sur la situation en France et les chemins ouverts à nous ......

  Reflections - On Registries and Associations - Read this article in english

__________________________________________________________________________________

Bovine colostrum - A surprising Solution!Bovine colostrum - A surprising Solution!

L'Histoire de Tsar .......................................Nous sommes, presque tous, dans la période des naissances, et cette période est riche de surprises, de grandes attentes et parfois de tristesse.  Si on a de la chance, ces naissances se font avec facilité et nous n’avons rien à faire outre que mitrailler le nouveau-né  avec nos appareils photos.  Des fois, nous avons besoin d’aider la maman à passer un certain ‘cap’ et puis tout se déroule naturellement (ouf !), mais des fois ça tourne au drame et il faut qu’on se débrouille, ou qu’on fasse appel au vétérinaire.  Je pense qu’il est intéressant et même éducatif de lire des expériences des uns et des autres, car ces rapports pourront nous aider dans un temps futur à mieux nous débrouiller, face à nos propres déboires.

 

Ici Mark Steele de Patou Alpacas (Angleterre) nous raconte sa bataille pour sauver son petit Tsar, et il faut dire que son acharnement est impressionnant et la solution bien surprenante.  Lisez son histoire ….

Read this article in english

Titre :               COLOREZ VOTRE VIE !!                      

Ou Comment ouvrir les possibilités de couleur dans votre troupeau.

 

Nous avons tous eu des « surprises » dans nos prés au moment des naissances,  et  nous nous sommes longtemps gratté la tête en murmurant : « D’où est venue cette couleur ? »  Teresa Hawkin et son partenaire Victor Wilton, ont acheté leurs premiers alpagas en 2007 et maintenant ils élèvent des alpagas à Rosecraddoc Alpacas en Cornouaille.  Sa passion pour l'alpaga gris a poussé Teresa à se pencher sur ce paquet de nœuds qu’est la génétique des couleurs.  Ici, elle nous livre ses découverts dans un langage bien clair et compréhensible.

Le juge ... au boulot!

Notre Concours Printanière a bien eu lieu le 30 avril/1 mai et c'était un grand succèss parmi les spectateurs et les participants.  "D'année en année nous constatons des changements dans la qualité des animaux présentés, et cette année encore nous avons été ravis de voir un bon nombre de nouveaux éleveurs ainsi que des éleveurs bien connus de tous, et de constater que le cheptel national, comme répresenté par ces éleveurs, est en forte amélioration."

Hiver en Québec

L'hiver a été moins dur que d'autres années, mais pour beaucoup parmi nous, il a fait suffisamment humide et froid pour nous embêter et pour empêcher l'herbe à pousser.  Sur les réseaux sociales il y avait pas mal de gens ont grommelé, et nous sommes beaucoup à penser, comme le poète, "Hiver, vous n'êtes qu'un vilain ..." Maintenant (fin-mars), nous commençons à voir le bout du tunnel (de l'hiver) , et nous sommes bien contents de retrouver un brin de soleil, de voir l'herbe qui pointe son nez, et de voir nos alpagas allongés dehors.  Mais ce n'est pas le cas pour tout le monde, et en discutant avec l'une de nos abonnés, Karine, j'ai découvert qu'au Québec, ils sont encore loin du bout du tunnel! Je trouve qu'il est très intéressant d'apprendre comment ça se passe pour nos collègues lointains et comment nos amis, les alpagas, résistent à des climats si différents de leur climat "d'origine" .... 

Ici Karine D. Tremblay d'Alpagas Fibrefine nous parle de son hiver à elle et de tout ce que cela implique .... "