Nous sommes allées voir et tester pour vous... le 3eme festival du Lot et La Laine !

En juillet 2015 a eu lieu la troisième édition du festival bisannuel ‘laineux’, Le Lot et La Laine. Organisé par des passionnés de la laine de mouton lotois, ce festival s’étalait dans une ambiance champêtre, au sein d’un cadre naturel et paisible remarquable, l’écomusée de Cuzals à Sauliac-sur-Célé.

Ayant pour but de mettre en valeur la vie et les productions locales et de sensibiliser le public autour des thèmes de l'environnement et de l'exploitation des ressources naturelles, le festival rassemblait plus de 60 exposants différents, éleveurs, artisans et artistes, associations et partenaires locaux, marques de laine, de matériel (rouets, cardeuses, aiguilles à tricoter, crochets…)

L’organisation d’ateliers et de conférences, à la fois éducatives et pédagogiques, pendant les deux jours a permis de promouvoir les arts de la laine dans la gaieté et la joie du partage. Au gré de notre déambulation dans le parc nous avons pu voir des petits groupes assis dans l’ombre des arbres autour d’un instrument de tissage en rond, ou plat, un cercle de dames de tous âges chacune avec son rouet en train de filer ou encore tout un groupe autour d’une quenouille. Un atelier de fabrication de personnages pour les enfants a même donné lieu à une exposition de figures très gaies et fantasques.

Carla avec son livre

L’invitée spéciale était le professeur de tricot aux Pays-Bas, Carla Meijsen, venue animer des ateliers et conférences de tricot nordique, de dentelle estonienne et du célèbre twined knitting dont elle est la spécialiste incontestée. Cette technique utilise en continu 2 brins de laine pour donner un tissu très ferme, chaud et dont les possibilités de décoration sont infinies. Le dimanche, nous nous sommes donc aventurées dans cette atelier avec un groupe de passionnés. Carla est une excellente pédagogue et pendant 5 heures elle nous a initiés aux mystères de cette technique très compliquée du twined knitting. La technique est surtout réservée aux objets tricotés en rond (chapeaux, gants, chaussettes etc). Le rendu est superbe et donne un aspect presque tissé, mais la réalisation est très lente – après 5 heures d'atelier, ma manchette ne mesurait que 5 cm  !!   

De nouveau dehors dans le parc nous avons visité  le stand de Cap Laine, une association qui à pour but de créer le lien entre producteurs et utilisateurs.  Cette année elles ont créer ‘le buzz’ avec la vente de « Boites à Fibre » Ces boites contiennent 10 "belles" fibres françaises, avec 10 x 20 g de différentes fibres propres (bizet, pré-alpes, thones & marthod, macomérinos, alpaga, solognote, etc.).  De quoi  permettre aux amateurs de belles fibres de faire l’expérience de toutes sortes de fibres, et de ‘rencontrer’ les producteurs de ces nobles matières.

D’autres activités incluaient des animations des éleveurs du Quercy (peinture sur brebis, tonte, travail des chiens de troupeaux) et des animations du Musée, dont « tissage et histoire du textile dans le Lot », et la présence d’un éleveur d’alpagas (Alpagas de Quercy) et des filateurs italiens et éleveurs d’alpagas, Alpacone.