Il y a quelques temps, une éleveuse d’alpaga reçut un coup de téléphone d’une dame très embêtée qui lui raconta qu’elle possédait une femelle lama (peut-être pleine, mais elle n’en était pas sûre) qui vivait seule chez elle dans un parc. Comment ça ?

Cliquez pour continuer...